Rééducation du périnée : comment ça marche ?

Le périnée, encore désigné par plancher pelvien, regroupe plusieurs couches de muscles, ligaments et membranes qui soutiennent les organes génitaux chez l’homme et la femme.

Sous le poids de l’âge, ou sous l’influence de l’accouchement et de la ménopause, ce dernier peut perdre sa tonicité.

Alors survient le problème d’incontinence qui peut empiéter sur la qualité de vie de ceux qui en souffrent.

Rééducation du périnée comment ça marche

Heureusement, il existe des exercices très utiles pour tonifier les muscles du périnée afin de prévenir ou corriger ces dysfonctionnements.

Se faire consulter et réaliser des exercices d’auto-rééducation à la maison

Lorsque vous ressentez un dérèglement au niveau du périnée, vous devez immédiatement vous rendre dans un centre hospitalier.

Ce dysfonctionnement peut se manifester par des fuites urinaires.

Les kinésithérapeutes et les sages-femmes sont les professionnels de la santé qui s’occupent généralement de cette rééducation.

Après diagnostic, ils peuvent prescrire des séances de rééducation pour aider votre plancher pelvien à retrouver son élasticité et sa tonicité.

Le nombre de séances peut varier entre 10 et 20.

Tout dépend de la pathologie dont souffre la personne.

Gardez à l’esprit que la rééducation périnéale est un processus long qui exige patience et détermination.

Après les séances dirigées par votre thérapeute, vous devez réaliser quelques exercices chez vous quotidiennement afin de consolider les muscles du périnée.

En vous rapprochant de votre thérapeute, vous saurez comment faire ces gestes et mouvements.

À cet effet, la gymnastique périnéale a le mérite d’être efficace.

C’est un ensemble d’exercices d’étirements et de contraction très efficaces pour entretenir la musculature du périnée.

Si vous souhaitez réussir votre rééducation périnéale, vous pouvez avoir plus d’infos sur sphere-sante.com.

Toutefois, voici un exemple d’exercice à réaliser.

En étant assis, vous faites le dos creux.

Les muscles qui entourent le vagin et l’urètre ont une facilité déconcertante de se contracter dans cette posture.

Focalisez votre attention sur votre périnée et contractez ces muscles en expirant progressivement.

Pour avoir un résultat probant, cette opération doit être effectuée sur une chaise.

Si vous ne souhaitez pas réaliser des exercices en position assise, vous pouvez toutefois vous mettre à genoux tout en étant penché vers l’avant.

Ensuite prenez appui sur le sol avec les avant-bras.

Placez votre tête entre vos mains.

Restez dans cette position pendant 2 minutes.

Ce sont quelques exemples parmi tant d’autres.

Par ailleurs, il est fortement déconseillé de pratiquer le stop pipi.

Selon les idées reçues, cette technique permettrait de muscler le périnée car en retenant l’urine on solliciterait ce dernier.

C’est un acte dangereux qui ne vous apportera rien de concluant.

Utiliser des appareils pour rééduquer le périnée

La révolution de la technologie n’a épargné aucun secteur, même celui de la médecine.

De nombreux appareils ont vu le jour et ne cessent de séduire plus d’un.

Parmi ceux-ci figurent les appareils de rééducation périnéale connectée qui demeurent une meilleure alternative pour ceux qui trouvent les exercices de maison contrariants.

Ils sont déclinés en deux catégories : ceux qui s’appuient sur le principe du biofeedback et ceux qui emploient l’électrostimulation.

Appareils basés sur le principe du biofeedback

De manière générale, ils sont reliés à une sonde périnéale et fourmillent actuellement sur le marché.

Avec de tels appareils, finie la surexploitation du périnée.

En réalité, ils vous informent sur le moment opportun pour arrêter l’exercice.

Aussi, ils indiquent quand contracter et quand relâcher le plancher pelvien.

Ils sont très pratiques et les ondes qu’ils émettent n’ont aucun effet néfaste sur votre organisme.

Pour bien utiliser ces appareils, vous pouvez demander conseils à un kinésithérapeute.

Appareils basés sur le principe d’électrostimulation

Ces appareils servent à stimuler les nerfs des muscles à travers de légères décharges électriques.

Diffusées par sonde vaginale, elles n’ont pas de répercussions négatives sur la santé de la patiente qui l’utilise.

Ce sont ces légères impulsions électriques qui forcent le périnée à se contracter.

Toutefois, elles peuvent être source de mal-être pour certaines femmes.


Articles connexes :

Comment décoincer le nerf sciatique facilement ?

Nuque bloqué et migraine : comment relâcher son cou ?